Notre vitamine C

930-283-blanc-long

        La Vitamine C ou acide L-ascorbique (seul l’énantiomère L est biologiquement actif) ou acide L-(+)-ascorbique ou (2R)-2-[(1S)-1,2-dihydroxyéthyl]-4,5-dihydroxyfuran-3-one a sauvé au cours de l’histoire la vie de bien des humains en particulier celle de milliers de marins au long cours atteint de scorbut. Le scorbut est une maladie provoquée par une carence en Vitamine C et dont les symptômes vont d’une perte de poids à des hémorragies au niveau des gencives (les dents se déchaussent et tombent) et si la carence perdure c’est la mort en quelques mois.

          L’organisme humain a perdu la capacité de synthétiser cette vitamine indispensable, elle doit donc être apportée quotidiennement par l’alimentation et/ou sous forme de complément alimentaire. La Vitamine C est une coenzyme indispensable à la synthèse d’une enzyme ou d’une hormone.

         En 1931 Albert Szent-Györgyi (prix Nobel de médecine et physiologie en 1937) identifie et isole la Vitamine C. En 1933 elle est synthétisée par Tadeusz Reichstein à partir du D-glucose, puis en 1934 par Walter Norman Haworth (prix Nobel de chimie en 1937). La synthèse de Reichstein a depuis été améliorée portant la production annuelle à plus de 80 000 tonnes par an qui se répartissent de la façon suivante :

– 50 % pour la pharmacie et la parapharmacie,

– 25 % comme conservateur dans l’agroalimentaire,

– 15 % dans les boissons,

– 10 % pour la nutrition animale.

         La Vitamine C est impliquée dans tant de nombreux processus biochimiques, qu’après 40 ans de recherches et plus de 50 000 articles scientifiques publiés, on ne connaît pas encore toutes ses vertus.

        La Vitamine C a bien plus d’indications que le scorbut. Elle stimule les défenses naturelles, le tonus général, est préconisée contre les rhumes, les diverses infections virales et bactériennes, améliore l’absorption du fer et l’élimination des métaux lourds, pesticides, polluants et en facilite l’élimination à long terme dans les urines.

         Ce qui est remarquable avec la Vitamine C c’est qu’elle est sans danger (atoxique). Son seul défaut est de ne pas être synthétisée par l’organisme humain auquel elle est indispensable.

Notre Vitamine C est pure et assimilable car composée d’acide L-ascorbique > 99 %.

Sans conservateurs.

Sans sucre.

Sans édulcorants.

Sans colorants.

Sans O.G.M.

Non irradié.

       Notre Vitamine C en poudre (acide L-ascorbique) est livrée avec une cuillère doseuse de 250 mg pour être certain de ne pas dépasser les Apports Journaliers Recommandés (AJR) conformément à la législation en vigueur, mais sachez que Linus Pauling, double prix Nobel ayant étudié la Vitamine C pendant 25 ans, affirment que l’on peut prendre des quantités bien plus importantes (6 à 18 g/jour) cette molécule n’ayant aucune toxicité quel que soit le dosage.

       Selon l’AFSSA/ANSM :  » – La vitamine C ne comporte pas de limite de sécurité européenne. Le Food and Nutrition Board (FNB) l’a fixée à 2 g/j et le Comité Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) à 1 g/j. »

       Prise oralement la Vitamine C en poudre à diluer dans l’eau avec ou sans bicarbonate passe par le tube digestif et rejoint le foie par le système veineux porte (entre intestin grêle et foie). Le foie, un gros consommateur de Vitamine C, en retient pour ses besoins une très grande partie, le surplus est relâché dans le reste de l’organisme. Pour des problèmes situés au-delà du système digestif il est fortement recommandé de prendre des doses plus importantes.

       Un apport supplémentaire de Vitamine C est fortement conseillé par les nutritionnistes car l’organisme ne synthétise pas la Vitamine C et notre alimentation via l’agriculture intensive a perdue énormément en vitamines. S’ajoute à cela la destruction quotidienne du peu de Vitamine C circulant dans notre organisme, par le stress, le tabac, toutes les sources de pollutions (y compris électromagnétique), les maladies en générale etc.

       Vous pouvez ajouter de l’extrait de pépins de pamplemousse à votre dose de Vitamine C pour en augmenter les effets. En cas de diarrhée, de ballonnements ou de gaz réduisez votre dose et consommer au cours du repas.